cours

La pratique de la danse chez les petits

Commencer la pratique de la danse dès 2 ans : est-ce possible ? Peut-on s’orienter vers une technique, une spécialisation, un style bien précis dès 4 ans ou 6 ans ? La vraie question à se poser est plutôt : quelle danse, pour quel âge ? Et comment sa pratique évolue ?

Vous êtes nombreux à vouloir lancer votre petit bout vers la pratique de la danse (et vous avez raison ! ). Toutefois, la pratique, l’apprentissage de la danse ne sont pas les mêmes en fonction de l’âge de votre enfant.

4 à 5 ans : l’éveil

Les enfants peuvent débuter la pratique de la danse à partir de 4 ans et pas avant. Tout d’abord, votre petit a besoin d’un minimum d’autonomie pour apprécier une activité et de toutes façons la loi interdit toute pratique de la danse avant cet âge.

Cours d’éveil « Danses et Traces »

A partir de 4 ans et jusqu’à ses 5 ans, il s’agira de cours « d’Eveil » à la danse. Il va déjà pouvoir découvrir un tas de choses durant ces 2 années :

  • Ses capacités physiques,
  • Son corps (les appuis, les différentes articulations, la mobilité etc.),
  • Sa respiration,
  • Le rythme,
  • Travailler et développer sa motricité,
  • Appréhender l’espace,

L’objectif n’est pas de s’engager dans la technique de la danse (on ne doit pas parler de technique à cet âge) mais plutôt de goûter aux plaisirs du mouvement dansé. Il inventera sa danse autour d’une consigne et c’est loin d’être facile lorsque l’on est petit.

6 à 7 ans : l’initiation à la danse

C’est à partir de 6 ans (et donc pas avant) que l’enseignement des fondements de la danse débute : nous passons aux cours d’initiation à la danse jusqu’à 7 ans.

Le professeur va s’employer à enseigner les grands principes qui régissent l’ensemble des styles de danse. Il ne s’agit pas de styles de danse précis ; pour une bonne base de danse, évitez de vous orienter trop tôt vers un style (même si votre petit bout a adoré le dessin animé Ballerina et qu’il vous tanne pour faire du classique à 6 ans).

Durant ces années d’initiation à la danse, on parlera d’éducation artistique, votre enfant va progressivement entrer dans le monde de la danse par le biais d’exercices mettant en jeu :

  • la coordination et la force physique,
  • la mémorisation de courtes séquences du mouvement,
  • l’expérimentation personnelle en relation avec la musique,

Le professeur mettra encore l’accent sur les notions acquises plus jeune, et également sur le vocabulaire de la danse. Petit à petit, votre enfant va se familiariser avec les notions « d’en dehors », « en dedans » et sur des mouvements comme « le pas de bourrée » que l’on retrouve dans tous les styles de danse (modern jazz, contemporain, classique, hip-hop). Durant cette période il apprendra à créer sa danse, à regarder les autres danser, à partager, à travailler avec un autre enfant ou un groupe.

Vous l’avez compris : l’initiation danse est une période très importante car elle va lui servir à construire les bases indispensables lui permettant de se diriger vers le style de danse qui lui convient le mieux : le modern jazz, le classique ou encore le hip-hop.

Après 8 ans : trouver sa voie

A partir de 8 ans, votre enfant maîtrise sa gestuelle, il connaît son corps : c’est là que la technique entre en jeu et qu’il est apte à recevoir un enseignement spécifique !

Avant 4 ans ?

Bien sûr, il est possible de trouver des activités pour nos « tout-petits ».

Ce qu’il faut comprendre, c’est que pour les enfants de 2 à 3 ans, on parlera du développement de la motricité expressive et pas d’éveil à la danse. Orientez-vous vers des séances de psychomotricité adaptées aux enfants de cet âge grâce à des jeux sensori-moteurs adaptés.